Sur les bords du Tage

Sur les bords du Tage ou la parenthèse lisboète :

Les voyages sont souvent l’occasion, outre de découvrir de nouveaux horizons et d’autres arts de vivre, de mettre en suspens les impératifs du moment et les tracas de la vie quotidienne. Tel a été mon cas pendant mon séjour d’une semaine à Lisbonne.

IMG_0298IMG_0449 (2)

Boucles d’oreille avec perle d’eau douce irrégulière de 7 mm sur tige plaquée or 18 K (15 €).

Autre version de ces boucles d’oreille avec une perle en nacre bleu nuit irisé (12€).

D’ailleurs, la ville se prête à la flânerie et à la rêvasserie en arpentant les rues et ruelles pentues, en admirant les façades colorées en vert menthe, bleu ciel ou rouge, puis en s’arrêtant à un des nombreux miradors pour déguster un “pastèis de nata” (flan à la cannelle) avec une “limonada” (limonade) et contempler la vue dominante sur Lisbonne.

Dès le premier jour, je n’ai pas pu m’empêcher de craquer sur ce chapeau en chanvre et coton qui me donne un côté aventurière. Il faut dire que le dépaysement est complet à Lisbonne. On a souvent l’impression d’être en Amérique Latine entre les immenses palmiers, les plantes exotiques et l’architecture baroque, colorée et souvent à l’abandon.

IMG_1046 (2)IMG_0320

Visite au ” jardim tropical” de Belém, moment de calme et d’exotisme dans cette capitale.     IMG_0583

Advertisements

2 thoughts on “Sur les bords du Tage

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s